SASE, SSE, quelle technologie choisir pour votre PME ?

Cybersécurité
Blog-SASE-SSE

Quelle solution choisir pour sécuriser vos applications dans le cloud ou vos utilisateurs nomades ? SASE ou SSE ? Lisez notre article pour comprendre les bénéfices de chacun des modèles dans la protection de votre PME.

Connaissez-vous le SASE et SSE ? Ces termes intrigants cachent des stratégies essentielles pour la protection de votre entreprise dans le cloud.

Imaginons que vos collaborateurs se connectent de manière quotidienne à Internet et passent par des applications cloud pour accéder aux informations dont ils ont besoin. Comment pouvez-vous être sûr que vos liaisons sont sécurisées ? En particulier, si ces mêmes collaborateurs travaillent à distance ou sur des réseaux publics. C’est là qu’entrent en jeu les modèles SASE ou SSE !

Vous êtes prêt à découvrir comment un service SASE ou SSE peut transformer votre approche de la sécurité informatique. Et pourquoi choisir l’un plutôt que l’autre ? Nous vous disons tout dans cet article. En avant !

1. Qu’est-ce que SASE et SSE ?

Alors SASE ou SSE ? C’est peut-être votre problématique du moment ! Pour avancer sur le sujet, commençons par aborder la définition et les fondamentaux de chacun de ces deux concepts.

Quel est le principe de SASE (Secure Access Service Edge) ?

Conçu par Gartner en 2019, le SASE fait converger les services sécurité (pare-feu, système de prévention des intrusions, outil de détection des logiciels malveillants, etc.), avec ceux de mise en réseau tels que le SD-WAN (Software-Defined Wide Area Network), dans une seule et même plateforme.

Contrairement aux modèles traditionnels qui reposent sur des architectures centralisées autour de datacenters, le SASE déplace les fonctions de filtrage et de sécurité en central dans le cloud. En parallèle, des tunnels sont montés depuis les sites vers le cloud pour sécuriser les flux.

Cela permet une protection et une optimisation plus efficaces du trafic dès son point d’entrée ou de sortie du réseau. Résultat : vos employés bénéficient d’un accès rapide et fiable à leurs applications et leurs données, peu importe où ils se trouvent, sans compromettre la sécurité de votre entreprise.

Le SASE adopte généralement un modèle Zero Trust, ce qui signifie qu’il n’accorde pas automatiquement la confiance à un utilisateur, un appareil ou une application, même s’ils sont à l’intérieur du périmètre réseau. Au lieu de cela, il vérifie en permanence l’identité et l’état de sécurité de chaque collaborateur et équipement, et n’autorise l’accès qu’aux ressources conformes et habilitées.

Au final, vous protégez vos connexions tout en offrant une expérience utilisateur optimisée.

Quel est le principe de SSE (Security Service Edge) ?

Maintenant, explorons le SSE (Security Service Edge) ! Lancé 2 ans plus tard, Gartner définit le Security Service Edge (SSE) comme une solution qui sécurise l’accès au Web, aux services cloud et aux applications « métier », indépendamment de l’emplacement de l’utilisateur, de l’appareil qu’il utilise ou du lieu d’hébergement de cette application.

Vous vous demandez quelles sont les principales fonctions d’une solution SSE ? Les voici :

  • Accès sécurisé aux applications : Grâce à une passerelle Web sécurisée (SWG) et un agent de sécurité d’accès au cloud (CASB), le SSE protège l’accès aux applications Web et cloud public.
  • Détection des menaces et prévention : En scrutant le réseau et les documents échangés, le SSE identifie les modèles de trafic anormaux et les fichiers malveillants.
  • Accès à distance sécurisé : Le SSE applique des stratégies cohérentes à tous les utilisateurs, où qu’ils soient, grâce à l’approche zero trust (ZTA : zero trust access).

En bref, le SSE protège vos employés contre les contenus malveillants et inappropriés sur Internet. Il offre une sécurité, et une visibilité améliorée pour vos applications SaaS, ou « métiers ».

Cependant, gardez à l’esprit que vous ne contrôlez pas, ni optimisez, l'infrastructure WAN avec le SSE. Si vous décidez d’aborder ces aspects, vous aurez besoin de solutions technologiques de type SASE, incluant le SD-WAN, les pare-feux nouvelle génération et les backbones réseau globaux.

2. Quels sont les avantages de SASE et SSE ?

Dans le domaine de la cybersécurité, les concepts SASE et SSE émergent donc comme des atouts essentiels pour toutes les entreprises :

  • SASE offre une approche intégrée qui combine sécurité et connectivité dans le cloud
  • SSE se concentre sur une sécurité informatique convergente.

Mais pour mieux comprendre leurs spécificités, il est intéressant de se pencher sur les différents avantages que proposent ces deux approches.

Quels sont les bénéfices d’un modèle SASE ?

Ils sont nombreux ! Tout d’abord, comme nous l’avons vu précédemment, le SASE offre une connectivité et une flexibilité accrue. Vos utilisateurs peuvent accéder à leurs ressources de n’importe où, sans compromettre la sécurité de votre réseau.
De plus, vous n’avez plus besoin de jongler avec plusieurs solutions de sécurité hétérogènes — tout est géré depuis sa plateforme unique.

Mais ce n’est pas tout ! l’écosystème SASE propose également :

  • Architecture Cloud-native : Cela permet une élasticité et une évolutivité accrue pour répondre aux diverses exigences de vos utilisateurs et de vos applications.
  • Déploiement distribué : Les services SASE sont répartis sur des points de présence (PoPs) à travers le monde, rapprochant ainsi vos utilisateurs des accès Internet. Cela réduit la latence et améliore les performances.
  • Recherche et résolution des problèmes accélérée : la visibilité centralisée sur le réseau et les équipements de SASE aide vos équipes IT à détecter rapidement les incidents et à intervenir efficacement.
  • Sécurité en mode Service : Les services de sécurité, tels que la protection contre les menaces, la prévention des pertes de données, et l’authentification multifacteurs, sont fournis en tant que services cloud, éliminant dès lors la dépendance envers des appliances physiques.
  • Standardisation des processus : Le plan de contrôle unique de SASE assure une application cohérente de vos politiques de sécurité et de conformité sur l'ensemble de vos actifs informatiques.
  • Renforcement de la sécurité : Le principe de Zero Trust favorise une surveillance rigoureuse de l’accès à vos applications et à vos données en évaluant en permanence les risques à l’aide de critères comme la géolocalisation.

Et qu’en est-il du modèle SSE ?

En intégrant des fonctionnalités de sécurité dans le cloud, le SSE vous garantit une protection plus étendue et plus homogène sur vos données et vos applications par rapport à une approche traditionnelle.

Quels sont ensuite les autres bénéfices de SSE pour votre entreprise ? En voici quelques-uns à retenir :

  • Stratégies de sécurité cohérentes : Le SSE établit un cadre global pour harmoniser vos politiques de sécurité à tout votre trafic. Il contribue ainsi à la défense complète de votre activité, peu importe l’utilisateur ou le site.
  • Surface d’attaque réduite : En adoptant une approche zero-trust, le SSE limite l’accès aux seules applications autorisées, abaissant alors le risque de cybermenaces et de fuites de données.
  • Contrôle de sécurité flexible : Avec son architecture cloud native, le SSE offre un suivi granulaire des données et crée des mesures préventives grâce à sa fonction « Advanced Analytics ».
  • Charge informatique allégée : Avec des mises à jour automatiques et une redondance intégrée, le SSE garantit une disponibilité continue et diminue le poids administratif de vos équipes IT.
SASE SSE Schéma

Vous êtes d’accord : la solution SSE protège vos applications et vos données où qu’elles se trouvent. Mais me direz-vous qu’est ce qui le caractérise spécifiquement d’une solution SASE ? Comment chacune se situe-t-elle par rapport à votre réflexion stratégique ?

3. Quelles sont les différences entre SASE et SSE ?

C’est LA question ! Pour tout dire, le SSE peut se définir comme un sous-ensemble de la technologie SASE. A ce titre, le Secure Service Edge se concentre principalement sur la protection de l’accès Web, des services cloud et des applications « métier ».

Autrement dit, les plateformes SASE intègrent les fonctionnalités de SSE (CASB, SWG, Zero Trust). Toutefois, elles peuvent aller plus loin en ajoutant des capacités telles que :

  • Remote browser isolation (RBI) : méthode pour sécuriser la navigation sur Internet en exécutant le code de vos pages Web dans le cloud plutôt que sur les appareils locaux de vos équipes.
  • Digital experience management (DEM) : outil pour surveiller le comportement de vos utilisateurs et les performances de vos sites Web et de vos applications permettant d’identifier les problèmes de réseau et les pannes système.
  • WAN Optimization : technique pour accélérer le transfert de données entre vos collaborateurs distants et vos applications hébergées dans le cloud, contribuant ainsi à une expérience utilisateur plus fluide et efficace.
  • FWaaS : service pour inspecter et filtrer votre trafic réseau garantissant de cette façon la sécurité de vos données et de vos applications contre les menaces et offrant une visibilité totale sur les flux pour une prise de décision proactive.
  • Et bien d’autres…

Pourquoi, par conséquent, ne pas considérer le SSE comme une étape intermédiaire vers le déploiement complet de l’écosystème SASE. Vous pouvez choisir, dans ce cas, d’implémenter des composants SSE individuels pour répondre à vos besoins de sécurité immédiats. En parallèle, vous vous laissez la possibilité de consolider ces solutions vers un fournisseur SASE unique, dans un futur plus ou moins proche.

Il peut être également opportun pour vous de privilégier, par exemple, le concept SSE si vous ne disposez pas à l’instant T de synergie suffisante entre vos équipes de sécurité et de réseau. Et pour cause : c’est une condition essentielle à la bonne mise en place d’une solution SASE dans votre entreprise.

En bref, c’est à vous de décider de votre stratégie selon vos propres impératifs  ! Vous pouvez dès le départ opter pour une convergence totale vers le SASE. Mais vous pouvez tout autant aborder votre transition par étapes. Dans ce cas, vous commencerez par une transformation axée sur le SSE avant d’envisager de déployer une architecture SD-WAN globale.

Conclusion

Ainsi, prendre le parti d’une solution SSE qui s’intègre à une plateforme SASE globale représente un choix stratégique. Elle ouvre la voie à une évolution ultérieure de votre réseau, ainsi qu’à une convergence architecturale, une amélioration de l’agilité, une simplification et une réduction du coût total de possession (TCO).

D’autant que les méthodes de déploiement de l’écosystème SASE varient selon les infrastructures existantes, les politiques opérationnelles et les objectifs métier.

Vous vous demandez comment adopter une tactique efficace pour migrer progressivement vers une configuration SASE intégrale.

Nos experts vous accompagnent dans votre démarche. Nous sommes le 1er intégrateur français certifié SASE Cisco.

Nous contacter !

Retour

D'autres sujets

Blog-Portail captif et WiFi invite

Portail captif et WiFi invité : maîtrisez vos accès !

Infrastructures IT

Explorez comment le combo portail captif et accès WiFi assure un accès sécurisé et personnalisé à votre réseau WiFi pour vos visiteurs.

Blog-Cloud analytics et IA

Cloud Analytics et IA : accélérez votre transformation digitale !

Infrastructures IT

Comment la technologie du Cloud Analytics associée à l'IA propulse votre transformation digitale en exploitant pleinement le potentiel de vos données ?

NIS2, qu'est-ce que c'est ? Tout savoir sur la directive européenne

Cybersécurité

Comprenez les tenants et aboutissants de cette réglementation cruciale : quels sont exactement les implications et les avantages de la NIS2 vis-à-vis de la sécurité numérique de votre entreprise ?

Blog-SASE-SSE

SASE, SSE, quelle technologie choisir pour votre PME ?

Cybersécurité

Quelle solution choisir pour sécuriser vos applications dans le cloud ou vos utilisateurs nomades ? SASE ou SSE ? Lisez notre article pour comprendre les bénéfices de chacun des modèles dans la protection de votre PME.

Blog-Migrer vers le cloud

Migrer vers le cloud : 5 étapes clés à ne pas manquer

Infrastructures IT

Découvrez les 5 étapes clés à ne pas rater pour réussir la migration de vos applications vers le cloud et maximiser les bénéfices pour votre PME.

cloud public vs cloud privé

Cloud public vs cloud privé : quelles différences ?

Cybersécurité

Allez vous opter pour l'évolutivité du cloud public ou le contrôle total avec le cloud privé ? explorez dans cet article les avantages, les inconvénients et les meilleures pratiques de chacun des modèles et prenez une décision éclairée.